Benoît : un geste pour l’environnement


Une collecte de déchets à été réalisée au pont de Calix organisée par Surfrider. Nous sommes parties à la rencontre de Benoit responsable de l’antenne Calvados de SURFRIDER Fondation Europe.


SURFRIDER c’est quoi ?

Surfrider est une ONG internationale de sensibilisation à l’environnement. Le but est de montrer l’impact des déchets et aussi de toute la pollution sur le milieu aquatique, c’est principalement des déchets qui finissent souvent dans l’océan. Elle a été créée dans les années 80 au niveau des États-Unis. Elle est présente partout dans le monde : aux États-Unis, au Canada, en Amérique du Sud, au Japon, en Australie. Elle est apparue en Europe depuis les années 90. Il y a 2000 bénévoles dans 45 antennes dans 11 pays d’Europe.

Le meilleur déchet c’est celui qui n’existe pas

Pourquoi vous êtes vous engagé ?

Je suis bénévole dans l’antenne depuis 3 ans. Moniteur de plongée, je suis en très grande relation avec l’océan. Je voulais vraiment agir pour lutter contre toute cette pollution et essayer de trouver des solutions avec tout le monde pour limiter tout les impacts sur l’environnement.

Avez-vous adopté une méthode de vie zéro déchets ?

Personnellement oui, c’est aussi un mode de vie que je défends et que j’essaie de transmettre à d’autres personnes. On a par exemple la valise zero dechets, qui est un moyen de montrer aux gens comment on peut réduire ces déchets. Parce que pour nous le meilleur déchet c’est celui qui n’existe pas. Malgré tout, on produit toujours des détritus…Mais j’essaie qu’ils soient mieux valorisés, plus recyclables ou compostables.

Vous participez régulièrement à des collectes de déchets ?

On organise souvent des collectes de déchets et elles sont un moyen de sensibiliser les gens aux déchets qu’on retrouve dans l’environnement. Aujourd’hui, on s’est associé avec le club d’aviron,. Cela permet de mobiliser d’autres publics qui sont souvent en lien avec le milieu marin.

Quelle a été votre plus grosse récolte de cette année ?

Cette année la plus grosse collecte était dans le port de plaisance. On l’a fait avec des plongeurs. On a eu plus de 1,7 tonnes de déchets qui ont été ramassés dans le fond du port et 300 kg à la surface donc ça fait quasiment 2 tonnes de déchets sur cette collecte. C’était vraiment énorme (rire) !

Comment vous voyez l’avenir avec SURFRIDER ?

Si je me suis investi c’est que j’espère qu’on puisse réussir à faire changer les choses. Tous les gens avec qui nous communiquons sont conscients qu’il y a une problématique. J’espère qu’ils vont avoir une démarche de réduction des déchets et qu’ils réfléchiront à acheter en vrac.

70% de la surface de notre planète c’est de l’eau

Si vous avez un mot à dire pour la sensibilisation de toutes ces personnes ?

On dit souvent que la planète, on l’empreinte aux futures générations, donc il faut la respecter au maximum. Il ne faut pas oublier que 70% de la surface de notre planète c’est de l’eau. On l’appelle souvent la planète terre mais ça va être plus la planète mer, il y a beaucoup plus d’eau que de terre. Si on pollue les milieux aquatiques, on impacte la plus grande partie de notre planète. Et comme nous sommes dans la semaine européenne de réduction des déchets, on espère faire bouger un peu plus les lignes que d’habitude.

Axelle RABEL & Astrid RABEL

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s